Devenir moins sédentaire, l’exemple de la Finlande


Bonjour à tous, en début de semaine, je vous parlais du sport comme de la “grande cause nationale” en France pour 2024. Mmmouai on y croit à mort !! En tout cas vos commentaires et réactions m’ont fait bien rire, et surtout m’ont beaucoup intéressé.
Comme je l‘écris dans cet article, il n’y a qu’en Finlande, Islande, Norvège que les chiffres de la sédentarité sont plus bas que le reste de l’Europe. (Le Royaume Uni étant le pays comptabilisant la pire sédentarité en Europe géographique.)

Alors ni une ni deux, j’ai voulu comprendre. Et j’ai contacté Mika. C’est un sportif que j’ai rencontré lors d’un stage de Swimrun en Croatie en 2022. Il est finlandais. On s’est tout de suite bien entendus tous les deux car il est insomniaque. Moi aussi (enfin ça va beaucoup mieux) mais on se partageait nos tips mélatonine sophrologie and co sur le bateau !!
Voici donc son message (traduit de l’anglais) concernant le sport en Finlande. Et donc oui le propos est construit, bien écrit. Mes amis sont comme ça !!

Mika, c’est celui de gauche, avec la casquette.

Le sport en Finlande comme la gastronomie en France

“Hey Lucile, voici mes quelques pensées autour de l’activité physique relativement élevée en Finlande.

Le sport et les clubs de sports font partie de la culture nationale ici (peut-être un peu comme la gastronomie en France). La Finlande est une nation jeune et son identité s’est construite au 20e siècle, à un moment où la culture physique, la gymnastique et l’outdoor sont devenus populaires. (Ces idées sont d’ailleurs importées de l’Allemagne et du Royaume Uni). Donc déjà on a eu un bon timing dans ce sens.

Il y a un nombre énorme de clubs de sport et d’associations sportives (là aussi beaucoup ont plus de 100 ans, elles datent de la création de notre nation). Ces clubs sont surtout destinés aux enfants. Les équipes les plus populaires sont les équipes de Hockey sur glace, football, floorball, mais en fait il y a des clubs d’absolument tous les sports, dans toutes les villes.

Ces clubs de sport sont gérés majoritairement par des bénévoles et des parents. Les coach professionnels sont payés, mais les tarifs pour les enfants sont assez bas car la majorité des intervenants sont volontaires. D’ailleurs la plupart des parents sont un peu “obligés” de se porter volontaires, ce qui est plutôt bien.

Des “tickets sport” comme des tickets restaurant

Il y a beaucoup d’infrastructures sportives municipales, comme des piscines couvertes, des saunas, des patinoires, des pistes de ski l’hiver.
Les entreprises peuvent payer 400€/personne et par an à leurs employés pour des pratiques sportives. Il y a un système en place où les employeurs peuvent acheter des vouchers pour leur staff, vouchers qui peuvent être utilisés dans n’importe quelle structure sportive de leur choix (mais pas au delà de 400€ par an). C’est très commun et beaucoup d’employés sont regroupés en équipe sportive représentant leur boite.

Donc comme tu vois, ce sont surtout des décisions politiques au niveau national et municipal. Mais malgré tout, selon moi, (je pense que beaucoup d’experts seraient d’accord) il y a tout de même encore pas assez de sport en Finlande. Le surpoids et l’obésité restent très élevés et empirent – à ce que je vois. Et il y a un fossé qui se creuse entre les personnes très actives (les familles) et les autres personnes qui ne font absolument aucun exercice physique. D’ailleurs je suis assez surpris que tu prennes la Finlande comme modèle en terme de sport et d’activité physique en extérieur. A mon avis c’est en Norvège qu’il y a le meilleur niveau de pratique sportive nationale. L’Islande est également très bien cotée comme étant un pays d’un niveau excellent en sport, surtout chez les enfants scolarisés. Va savoir !!”

Finir le travail beaucoup plus tôt

Voilà donc pour la Finlande. Une nation jeune qui s’est construite autour du sport et de l’activité en extérieur comme un pilier de sa culture nationale. Comme la gastronomie, le vin et la mode en France par exemple. J’aime aussi beaucoup l’idée du Voucher. Comme un ticket restaurant, ou chèque vacances, mais qui serait dédié au sport. C’est une bonne idée.

Mika ici ne me parle pas du tout du “temps disponible” pour faire tout ce sport. Beaucoup d’entre vous dans les messages Instagram ou sur le blog ont parlé d’horaires de travail plus cools, avec un départ du bureau à 15h voir 16h sans souci, pour pouvoir faire du sport le reste du temps.

Bref, des bonnes idées, et surtout un vrai tsunami d’idées à repenser chez nous je pense. Remettre le sport comme un pilier culturel, le rendre fashion, normal, déterminant de notre appartenance. Voilà, c’est surtout de ça dont on doit parler.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment rendre le sport aussi normal qu’un verre de Mercurey avec un plateau de fromage ? Ou qu’une petite robe noire décolletée cheveux relevés ? Ou qu’un Millefeuille croustillant avec un tout petit peu de fleur d’oranger ?? A vos idées !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *