Douleurs aux cervicales ? cervicalgie ? Mes solutions


Les cervicales sont sollicitées toute la journée, juste par le poids qu’elles supportent. Notre tête pèse entre 5 et 7 kilos et c’est un poids que notre cou doit maintenir en permanence !!

À gauche, à droite, en haut, en bas… on ne se rend pas compte du poids qui pèsent sur nos cervicales tous les jours. Et avec tout ça, il n’est pas étonnant que certaines douleurs apparaissent !

  • Sont-elles graves ?
  • Quelles en sont les origines ?
  • Comment les soulager efficacement ?
  • C’est ce que nous allons voir ensemble 😉

Perso : j’ai très souvent mal dans le haut du dos, plutôt aux trapèzes. Et je sais pertinemment que ma posture « smartphone » est en cause. J’utilise énormément mon téléphone pour le travail. Et même si j’ai optimisé mon bureau avec écran ergonomique etc … au quotidien je sais que j’utilise trop mon smartphone.

Alors oui j’essaie d’améliorer ça… Mais je travaille aussi sur le renforcement et les étirements des muscles de mon cou. Car l’utilisation de mon smartphone ne peut pas être réduite à zéro avec le travail que je fais …

Qu’est-ce que les cervicales ?

Ciblage de la douleur cervicales avec un exemple

Elles constituent une partie de notre colonne vertébrale.

Ces vertèbres cervicales partent du bas du crâne pour rejoindre les vertèbres thoraciques au niveau du haut du dos.

Son rôle principal : le maintien de la tête ainsi que sa mobilité.

Comme elles font partie de la colonne vertébrale, elles permettent aussi de contenir le système nerveux du cerveau vers le bas et le haut du corps.

Sur les 33 vertèbres du corps humain, 7 d’entre elles sont des vertèbres cervicales. Elles sont nommées ainsi : C1, C2, C3, C4, C5, C6 et C7.

D’où viennent les douleurs cervicales et cervicalgies

Les douleurs cervicales se déclenchent dans la majorité des cas de façon spontanée.

L’origine peut être :

  • Musculaire
  • Nerveuse
  • Cartilagineuse ou osseuse

Avec l’âge, le stress, le manque de mouvement et une mauvaise posture, les risques de problème de dos augmentent fortement et c’est donc aussi le cas pour vos cervicales.

Elles restent assez fragiles et certains chocs peuvent avoir des répercussions. Si la cervicalgie est très souvent bénigne et se résout en quelques jours.

Voici quelques points à surveiller :

  • Signes neurologiques tels qu’une paralysie partielle / fourmillements
  • Douleur si forte qu’elle empêche le sommeil et l’endormissement
  • La douleur apparaît suite à un choc violent

Pour ne prendre aucun risque, prenez toujours rendez-vous avec votre médecin.

Dans le cas de signes plus graves, tel que :

  • Vomissement
  • Fièvre
  • Malaise
  • Absences ou syncopes

Allez directement aux urgences pour être sûr et vérifier qu’il n’y a aucun problème !

Mais rassurez-vous, les douleurs aux cervicales restent un mal courant et disparaissent dans la très grande majorité des cas 😉

Les causes des douleurs au cou

Intéressons-nous maintenant aux causes des douleurs. Comment une douleur au cou apparaît ? Eh bien, nous avons 6 grandes causes connues qui sont responsables de vos maux.

D’autres cas bien plus rares existent, mais celles-ci sont les plus courantes.

Programme anti mal de dos

Les tensions musculaires

La plupart du temps, les douleurs dans le cou et dans le haut du dos sont liées à des tensions musculaires, des déséquilibres de force qui fatiguent et créent des maux récurrents.

Si ces tensions ne sont pas très graves, elles sont tout de même pénibles sur le long terme.

  • Sensation : raideur et douleur dans la nuque. Douleur au toucher / massage.
  • Guérison : Les tensions sont difficiles à guérir car elles résultent de mauvaises postures au quotidien. Il faut souvent apprendre à vivre avec et à les soulager régulièrement. Muscler, étirer, adapter sa posture : sont les solutions !
  • À savoir : Les massages, les séances d’ostéopathie ou de kinésithérapie aident beaucoup lors d’épisodes vraiment douloureux ou de sensation de blocage.

Coup du lapin

Le coup du lapin ou parfois appelé “whiplash” est une lésion traumatique de la zone du rachis cervical (vertèbres entre le crâne et les vertèbres dorsales). Il survient très souvent lors d’accidents de voiture (même léger). Ce qui va causer le coup du lapin est un changement brutal de vitesse, cela peut être une “simple” accélération ou une accélération puissante.

Vous vous en doutez, plus le choc est violent, plus les risques de lésion sur vos cervicales, ligaments ou articulation peuvent être graves.

  • Sensation : raideur et douleur dans la nuque. Parfois des maux de tête, sensation d’étourdissement ou douleurs dans l’un ou les bras.
  • Guérison : le coup du lapin peut guérir en quelques jours ou semaines.
  • À savoir : il reste important de consulter un médecin surtout après un accident de voiture, il pourra aussi prescrire des médicaments pour vous soulager.

Fracture osseuse

Après un coup, ou un choc, il est possible d’avoir une fracture d’une ou plusieurs cervicales. Contrairement à une entorse qui touche plutôt les articulations, la fracture est une lésion osseuse qui peut mener à des troubles neurologiques et fonctionnels. Le choc est souvent très violent et le suivi de spécialiste est nécessaire avec un ostéopathe ou kinésithérapeute.

  • Sensation : douleur forte qui peut s’étendre jusqu’au bras. Risque de signe neurologique si la moelle épinière est touchée.
  • Guérison : se fait au cas par cas afin de trouver le meilleur protocole adapté.
  • À savoir : un check up complet sera réalisé pour la meilleure prise en charge, sans atteinte neurologique, la récupération se fait relativement bien.

Torticolis

Les torticolis sont finalement assez fréquents. Parfois très douloureux et gênant les mouvements du cou, ils sont pourtant très rarement un signe grave. La cause principale que vous connaissez surement : le faux mouvement pendant le sommeil ou juste au réveil. Concrètement, c’est une contraction musculaire puissante qui va venir immobiliser le rachis cervical.

causes et explications douleurs cou et nuque
  • Sensation : douleur au niveau du cou, mouvements limités, rotation très douloureuse.
  • Guérison : pas d’inquiétude, en quelques jours la douleur disparaîtra. La chaleur peut vous aider à détendre le ou les muscles contractés.
  • À savoir : le stress, la fatigue ou l’anxiété peuvent faciliter l’apparition des torticolis. Faites des étirements du dos en pensant aussi à en faire pour la nuque.

Arthrose du cou (cervicarthrose)

L’arthrose des cervicales ou cervicarthrose touche les articulations avec l’usure des disques intervertébraux. Avec l’âge, ces disques se déshydratent, se fragilisent ce qui vient user les articulations. Si cette pathologie touche surtout les personnes à partir de 40 – 50 ans, elle peut aussi toucher des personnes de 30 ans qui ont de mauvaises postures, ce qui accélère l’apparition de ces symptômes.

  • Sensation : rigidité de la nuque, gène dans les mouvements, maux de tête, douleur ciblée sur une ou deux vertèbres ou irradiante.
  • Guérison : l’arthrose du cou ne se guérit pas vraiment. Dans le pire des cas, une intervention chirurgicale peut se faire, sinon des ordonnances spécifiques sont plutôt prescrites.
  • À savoir : pour prévenir des risques, adoptez une alimentation saine, tenez-vous droit, faites de l’exercice et étirez-vous la nuque régulièrement.

Hernie discale

La hernie discale est plus souvent connue pour les douleurs du bas du dos, cependant, elle existe aussi pour les cervicales.

La hernie discale du cou provoque des douleurs localisées avec des sensations de raideur, des maux de tête et des difficultés de mouvement de la tête.Il est aussi possible que le disque intervertébral comprime un nerf, dans le milieu médical c’est ce qu’on appelle la névralgie cervico-brachiale. Plus généralement on emploie le terme “sciatique du cou” ou “sciatique du bras“.

En fonction de la zone comprimée (souvent entre C4 et D1) vous pouvez avoir plusieurs symptômes et différentes sensations.

Vertèbre Sensations et symptômes
C4 – C5 Faiblesse de l’épaule ou du bras Possible douleur du muscle deltoïde
C5 – C6 Faiblesse du biceps, des muscles extenseurs du poignet et de la main Douleurs, engourdissements ou des fourmillements irradiant le côté de la main jusqu’au pouce
C6 – C7 Faiblesse du triceps et des muscles extenseurs des doigts. Engourdissements et/ou fourmillements qui peuvent irradier jusqu’au médius (le doigt du milieu)
C7 – D1 Faiblesse des doigts, difficultés à les serrer Douleurs, fourmillements et/ou engourdissement qui peut aller jusqu’en bas du bras et du petit doigt

Dans le cas d’une hernie discale cervicale, il est conseillé d’aller voir votre médecin. Même si elles peuvent très souvent se résorber toutes seules, un avis professionnel est toujours plus sécurisant pour votre santé.

  • Sensation : différentes en fonction de l’emplacement de la hernie discale
  • Guérison : en général, du repos et des anti-inflammatoires suffisent
  • À savoir : la hernie discale peut faire peur, mais se guérit très bien dans la plupart des cas

Maladie chronique

Ce qu’on appelle maladie chronique des cervicales, c’est une douleur/maladie de longue durée, évolutive, qui peut être associée à une invalidité voir des complications.

Par exemple, une cervicalgie dite aiguë qui dure plus de 6 mois est dite chronique. L’arthrose cervicale fait aussi partie de ce groupe.

Pour simplifier, ce n’est donc pas un nom de maladie, mais plutôt un regroupement de problèmes aux cervicales qui dure longtemps. Attention, en fonction des pathologies, le “chronique” peut fluctuer sur des périodes moins longues.

Les différents types de cervicalgies

Toutes les cervicalgies ne sont pas équivalentes. Certaines sont dites communes, traumatiques ou bien symptomatiques.

Solutions pour soulager les cervicales

exemple exercice soulager cervicales

C’est sûrement la partie qui vous intéresse le plus : comment soulager ses douleurs cervicales rapidement et facilement.

Et c’est normal ! Dans presque tous les cas, celles-ci sont dûes aux muscles qui sont raides et contractés.

Exercices de renforcement et étirements des vertèbres cervicales

Je vous propose 3 mouvements qui vous soulageront et qui vont permettre de relaxer et de muscler un peu votre cou. Essayez de les réaliser l’un après l’autre et de réitérer les mouvements si besoin.

Attention, les exercices ne doivent pas augmenter la douleur.

Exercice 1 : Rotation simple

Le principe ? Bouger doucement la nuque de gauche à droite pour commencer à activer les muscles autour des cervicales.

  1. Assis de préférence
  2. Regardez droit devant vous
  3. Tournez légèrement et doucement la nuque de gauche à droite 7 à 10 fois de chaque côté
  4. Tournez un peu plus la nuque un peu plus loin 7 à 10 fois de chaque côté
  5. Si vous sentez que vous pouvez aller encore un peu plus loin, n’hésitez pas à refaire une série

Faites cet exercice 2x afin de bien détendre les muscles.

Musclez votre cou dans ce même exercice.
  1. Placez votre main droite contre votre tempe droite.
  2. Puis essayez de tourner la tête à droite en résistant fort avec la main.
  3. Vous sentirez une tension dans les muscles du cou à droite.

Les muscles se contractent et se renforcent !

Répétez 3 fois 10 secondes par côté !

Exercice 2 : Menton vers le cou

Dans le but d’étirer les cervicales.

  1. Faites attention de bien garder votre nuque droite et de ne pas pencher la tête en avant
  2. Rentrez votre menton vers votre gorge doucement
  3. Placez vos mains derrière votre tête et appuyez très légèrement afin d’étirer la nuque
  4. Maintenez cette position 15 à 20 secondes jusqu’à ce que la sensation de “tirage” disparaisse un peu
  5. Si possible, ajoutez un petit peu de poids avec vos bras
  6. Encore une fois, maintenez la pose 15 à 20 secondes
  7. Relâchez tout doucement la pression
  8. Reprenez doucement votre position initiale

Vous pouvez faire 3x cet exercice, et ajoutez-y un peu plus de pression si cela vous soulage bien. Mais n’abusez pas en forçant trop fort ! Vous risquez d’étirer ou solliciter d’autres parties.

Exercice 3 : Tirage sur le côté

Avec cet étirement, on va étirer la nuque sur le côté. C’est un mouvement complémentaire aux deux précédents. Si possible, faites le assis pour plus de stabilité.

  1. Tendez votre bras droit vers le haut
  2. Pliez votre coude et collez votre main juste au dessus de votre oreille
  3. Ramenez votre tête vers la droite doucement
  4. Tenez 15 secondes
  5. Faites la même chose de l’autre côté

L’objectif : faire 45 secondes d’étirements de chaque côté.

Ensuite : musclez votre cou dans ce même exercice !

  1. Placez votre main gauche contre votre tempe gauche.
  2. Puis essayez d’incliner la tête à gauche (tempe vers l’épaule gauche) en résistant fort avec la main gauche.
  3. Vous sentirez une tension dans les muscles du cou à gauche.

Il se contractent et se renforcent !

Répétez 3 fois 10 secondes par côté !

Les étirements et la musculation permettent de soulager et de prévenir les douleurs sur le long terme !

Remèdes naturels pour la cervicalgie

Ils existent aussi des remèdes naturels pour le dos et des astuces qui peuvent vous soulager.

Par exemple, la chaleur va permettre de détendre les muscles, donc des patchs de chaleur ou simplement une bonne douce chaude va soulager.

J’en parlais aussi dans mon article sur les huiles essentielles pour le dos, mais certaines ont de super effets. Utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus citronné ou huile essentielle d’arnica en faisant un massage des cervicales peut vous faire beaucoup de bien. D’ailleurs, si vous n’avez pas d’huiles essentielles, vous pouvez quand même prendre quelques minutes pour un auto massage, cela devrait aussi aider à faire passer les douleurs.

Solution médicamenteuse

Côté médicament, si vous avez vraiment mal, c’est le médecin qui pourra vous aiguiller avec une ordonnance spécifique.

Vous aurez sûrement droit à un anti-inflammatoire non stéroïdien ou du paracétamol. Le traitement est souvent léger, car ce sont des douleurs qui passent relativement vite. Si cependant les maux ne se calmaient pas, un autre diagnostic peut être fait et des antalgiques plus puissants peuvent être prescrits (codéine, tramadol avec un mélange de paracétamol pour que ce soit pas trop puissant).

Soulager c’est important, mais éviter les futures douleurs restent encore le choix le plus intéressant pour votre nuque et votre bien-être.

La posture

Penser à sa posture, se tenir droit, respecter les courbures de son dos, c’est hyper important ! La tête pèse son poids, donc devant l’ordinateur, la télé ou sur votre téléphone, essayez de garder une position de cervicale naturelle : c’est à dire le haut de l’écran à hauteur des yeux !!! Tête au-dessus du tronc.

Si vous n’avez pas de douleurs maintenant, cela peut pourtant accélérer l’apparition d’arthrose ou d’une hernie discale.

Une bonne alimentation

Elle à un rôle invisible mais tellement important ! Une alimentation saine permet par exemple d’avoir une bonne dose d’antioxydants, et certains aliments ont également des effets anti-inflammatoires. Mais lorsque l’alimentation est ultra transformée par l’industrie, la qualité des ingrédients se dégrade et avec eux, beaucoup de leurs bénéfices.

Donc, il faut s’hydrater, manger des aliments bruts, varier les fruits et légumes et enfin, avoir des sources de lipides de qualité.

De l’exercice régulier

Mobiliser son cou sollicite énormément de muscles comme le muscle élévateur, les trapèzes ou le muscle sterno-cléido mastoïdien… Bref, je vous passe les détails, mais pour soutenir le poids et les mouvements de notre crâne, il faut des muscles qui soient assez puissants pour les maintenir !

Lorsque vous faites du sport, ces différents muscles sont activés justement pour maintenir votre boîte crânienne en place. L’important, c’est donc de faire de l’activité physique et du sport pour le dos afin de solliciter les différents muscles régulièrement. Pensez aussi à faire des étirements afin de travailler la mobilité.

Enfin, certains exercices sont utilisés pour favoriser le renforcement musculaire :

  • Les shrug
  • Les flexions du cou allongé
  • Les extensions du cou

Le programme anti mal de dos à une partie dédiée « haut du dos » qui donne des exercices complets pour soulager et prévenir les douleurs sur cette zone sur le long termes.

Vos questions sur les cervicales que je vois régulièrements



Leave a Reply

Your email address will not be published.